Aquaterritorial, territoires et usages de l'eau - Mulhouse, Parc des Expos - 23 & 24 septembre 2015

L'édito

par Patrick DELEBARRE
La Journée nationale de l’accueil des gens du voyage est un rendez-vous important pour toutes celles et tous ceux qui s‘investissent avec force, parfois contre vents et marées, mais toujours avec la conviction d’œuvrer dans l’intérêt général.

Les exigences qui nous incombent nous questionnent en permanence, tant les évidences sont trompeuses et les préjugés tenaces. Nous savons tous que l’univers des voyageurs bouleverse les frontières habituelles de nos représentations.

Aussi, cette Journée nationale nous donne-t-elle l’occasion de donner du sens commun à nos perceptions. C’est capital pour avancer.     
Le monde dans lequel nous vivons est en perpétuelle évolution avec des changements de plus en plus rapides, dans des environnements dont nous mesurons la complexité. Les aspirations des gens du voyage n’échappent pas à cette règle. Les solutions d’hier ne sont pas forcément celles de demain. Forts de nos retours d’expériences, il nous faut adapter nos stratégies et nos actions aux évolutions que nous percevons collectivement. Sans renoncer à la nécessaire cohérence nationale, il faut savoir adapter localement. Les solutions existent. La prise en compte des besoins d’ancrage des voyageurs, trop souvent sous-estimés, est déterminante : elle sera le fil conducteur de notre Journée.

Débattue en juin au Parlement, la proposition de loi relative au statut, à l’accueil et à l’habitat des gens du voyage doit mettre fin à des décennies de discriminations envers les voyageurs, grâce à l’abrogation de la loi de 1969.  Ses conséquences, notamment sur les modalités d’accueil sur nos aires, sont encore méconnues : cela constituera l’un des enjeux de nos échanges du 1er octobre, sur lesquels le Député Raimbourg, rapporteur de la loi, interviendra.
Avec la relance de la Commission nationale consultative des gens du voyage et cette nouvelle loi sur l’accueil des voyageurs,  une nouvelle impulsion va naître sur nos territoires.

Au nom de tous les élus de la Métropole Européenne de Lille, je vous attends nombreux à cette journée fructueuse d’échanges et de savoirs.


Patrick DELEBARRE
Conseiller métropolitain délégué - Gens du voyage - Aménagement et gestion des aires d’accueil de la Métropole Européenne de Lille, Maire de Bondues
Elu référent de l’Association des Maires de France
Président du Comité de Pilotage du Réseau Gens du Voyage